Dans cette nouvelle sĂ©rie de blogs, je me pencherai sur un code qui nous aidera Ă  faire de bons choix – personnellement, et pour notre famille, notre entreprise et la sociĂ©tĂ©.

L’une des sections les plus cĂ©lèbres de la Bible – en fait, l’un des textes littĂ©raires les plus importants du monde entier – se trouve dans l’Exode 20, souvent appelĂ© les dix commandements. Curieusement, la Bible ne les appelle pas « les Dix Commandements », mais « les Dix Paroles« .

Ces « Dix Paroles » que Dieu a données aux Israélites au Mont Sinaï forment la base pour faire les bons choix. Ils forment la base sur laquelle il est possible de prendre les bonnes décisions pratiques, morales et éthiques.

Ces « Dix Paroles » sont les seules paroles de Dieu qui ont Ă©tĂ© Ă©crites personnellement par Ses propres doigts ! Ils reflètent les idĂ©aux divins pour tout comportement humain. Ils servent Ă  mettre en Ă©vidence les principaux domaines dans lesquels nous sommes en retard. Vous voulez savoir quels sont les pièges Ă  Ă©viter en cours de route ? Les Dix Paroles sont des balises près du port, ou des bouĂ©es dans la mer, pour nous aider Ă  contourner les rochers dangereux et nous ramener en toute sĂ©curitĂ© Ă  la maison. Ils servent Ă  nous diriger vers le Christ, l’auteur et le faiseur de notre foi.

Nous pensons trop souvent que les Dix Paroles nous contraignent, comme si les voies de Dieu nous gardaient dans la servitude et nous empĂŞchaient de rĂ©aliser nos rĂŞves et d’atteindre notre potentiel. Nous oublions que Dieu veut nous donner la vie en abondance (Jean 10:10) et la vraie libertĂ© (Jean 8:32). Ses lois ne sont pas pesantes (1 Jean 5:3), mais elles sont appelĂ©es « la loi parfaite de la liberté ». (Jacques 1:25)

Dieu n’essaie pas de nous Ă©craser avec de la paperasserie et des règlements. Les Dix Paroles ne sont pas des barreaux de prison, mais des lois sur la circulation. Souvent, nous souhaitons qu’il n’y ait pas de code de la route, et certains conduisent comme s’il n’y en avait pas ! Le code de la route nous permet de nous dĂ©placer en toute libertĂ©, Ă  condition de respecter les lois.

La libertĂ© absolue n’existe pas. Il n’y a de libertĂ© que dans le cadre d’un ensemble de contraintes. Sinon, ce serait le chaos et l’anarchie totale.

Cet extrait d’un poème du poète irlandais W.B Yeates, (« Le second avènement ») dĂ©crit assez bien notre Ă©poque.

« Les choses s’effondrent, le centre ne peut tenir ;

La simple anarchie se déchaîne sur le monde,

La marĂ©e sanglante s’est relâchĂ©e, et partout

La cĂ©rĂ©monie de l’innocence est noyĂ©e ;

Les meilleurs manquent de toute conviction, tandis que les pires

sont pleins d’intensitĂ© passionnĂ©e.

Une révélation est sûrement à portée de main ;

La seconde venue est sûrement à portée de main. »

 

Nous avons la rĂ©vĂ©lation des Dix Paroles. Ceux-ci donneront Ă  nos vies un fondement solide pour tout maintenir ensemble et nous libĂ©rer de l’anarchie.

Avant de dresser la liste des « choses Ă  faire », nous devons aborder les « choses dĂ©jĂ  faites ». La libertĂ© vient de la dĂ©livrance de l’esclavage et dans l’introduction des Dix Parloes, nous entendons comment la dĂ©livrance par la main puissante de Dieu a permis la libertĂ© de plus de deux millions d’âmes. Dans leur libertĂ©, elles ont Ă©tĂ© appelĂ©es Ă  vivre une vie sainte, juste et obĂ©issante.

« Je suis l’Éternel, ton Dieu, qui t’ai fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de l’esclavage. » (Exode 20:2)

Nous avons Ă©tĂ© libĂ©rĂ©s par JĂ©sus-Christ, pour l’aimer et le servir, ainsi que nos voisins. Notre libertĂ© en tant que disciples sera maintenue en suivant Ses Paroles.

« Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples, vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libres. » (Jean 8:32).

La semaine dernière, j’ai Ă©tĂ© stupĂ©fait d’entendre un ancien assistant du prĂ©sident amĂ©ricain parler de « vĂ©ritĂ© alternative ». En d’autres termes, elle voulait dire que sa vĂ©ritĂ© Ă©tait tout aussi valable que la vĂ´tre. C’est l’anarchie – l’absence d’autoritĂ©. Cela nous amène au premier des dix paroles, qui Ă©tablit la source de la vĂ©ritĂ© et de l’autoritĂ©.

Peter J. Briscoe